Apple affiche une croissance insolente

Chiffre d’affaires, résultat net, ventes de iPhone ou de iPad… Apple casse littéralement la baraque au cours de ce troisième trimestre fiscal clos le 25 juin dernier. « Nous sommes vraiment ravis d’avoir réalisé le meilleur trimestre de notre histoire, avec un chiffre d’affaires et un bénéfice qui progressent respectivement de 82 % et de 125 % », a déclaré Steve Jobs, CEO d’Apple. « Nous sommes désormais très concentrés et enthousiastes à l’idée de mettre iOS 5 et iCloud à la disposition de nos utilisateurs cet automne. »

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 28,57 milliards de dollars tandis que le résultat net atteignait dans le même temps 7,31 milliards de dollars (ou 7,79 dollars par action). Voici un an à pareille époque, Apple réalisait un chiffre d’affaires de 15,7 millards et un résultat net de 3,25 milliards de dollars. Même la marge brute progresse d’une année sur l’autre, de 39,1 % à 41,7 %.

Les ventes d’iPhone et d’iPad progressent respectivement de 142 % et 183 %

Sur le trimestre, Apple annonce avoir commercialisé 20,34 millions de iPhones (+ 142 % de croissance en unités sur un an). Les 9,25 millions de iPad représentent une progression de 183 % d’une année sur l’autre. 3,95 millions de Macs ont également été commercialisés (+ 14 %). Enfin, 7,54 millions de iPod ont été vendus dans le même temps (- 20 %).

La part de marché du constructeur californien atteindrait 18 % sur l’échiquier mondial en ce qui concerne les smartphones, estime IDC. Elle aurait été de 21 % en Europe de l’Ouest à la fin mars. Un chiffre qui est tombé à 18 % ce trimestre en raison de la montée en puissance d’Android.

Les ventes à l’international ont représenté 62 % de l’ensemble.

Records historiques en termes de chiffre d’affaires et de profits

Bien évidemment, Apple se déclare très satisfait de ces chiffres qui font apparaître une progression annuelle du CA de 82 % et des profits de 125 %. « Nous sommes très satisfaits de nos résultats qui ont permis de générer un cash flow opérationnel de 11,1 milliards de dollars, soit une progression de 131 % d’une année sur l’autre, » a déclaré Peter Oppenheimer, CFO d’Apple. « Si nous nous projetons sur le quatrième trimestre fiscal de 2011, nous tablons sur un chiffre d’affaires d’environ 25 milliards de dollars et sur des bénéfices dilués par action d’environ 5,50 $.