Virtualiser les postes de travail : le nouveau défi

virtualisation poste travail maroc numeric cluster

Dans le but de réduire les coûts d’intervention sur des PC devenus prohibitifs, la virtualisation des postes de travail est devenue la nouvelle démarche des responsables de  systèmes d’information. L’architecture VDI (Virtual Desktop Infrastructure) et l’installation d’un hyperviseur sur le PC sont les deux technologies les plus novatrices La virtualisation selon VDI : Mode d’emploi  L’architecture VDI est la plus utilisee pour virtualiser les postes de travail.

Elle souffre d’un manque de performance quant au transfert de la vidéo vers les postes virtualisés.

L’éditeur VMware s’est attele a ce problème  grace au protocole PCoIP de Teradici. La virtualisation des postes de travail fait fréquemment appel à l’architecture VDI (Virtual Desktop Infrastructure). Elle consiste à faire fonctionner le système d’exploitation de chaque poste de travail dans un unique serveur central et à faire dialoguer chaque système d’exploitation avec son poste de travail distant qui n’embarque qu’un système léger.

Ce type de solution est  installé par l’éditeur américain VMware dans sa suite View, en version 4 désormais. Elle assure la virtualisation de postes clients en s’appuyant sur sa plateforme vSphere 4 selon les principes de l’architecture VDI.

La  version 4 de  View vient après la commercialisation de ses dernières solutions pour poste de travail, Fusion 3 pour Mac et Workstation 7 pour PC. Afin de déployer des bureaux virtuels sur les postes de travail, VMwareenglobe les protocoles de dialogue RDP, RGS et ALP. Avec View 4, ilintègre la version logicielle de PCoIP (PC over IP) développée à l’origine par la start-up canadienne Teradicipour ses boitiers et cartes PCI.  Le protocole PCoIP assure la compression des données vidéo et USB avant de les envoyer vers l’utilisateur.

Cela permet de régler les problèmes de bande passante avec les applications graphiques (vidéo HD, 3D, …). « En  pratique, PCoIP ajuste la bande passante selon les besoins des utilisateurs et, en cas de connexion dégradée ou limitée, envoie progressivement les données nécessaires à l’affichage d’un document. Une construction  progressive donc avec le texte pour commencer et les images pour finir », précise Carole Manuali, chef de produit virtualisation pour le poste de  travail chez VMware.
Source: Techno Mag