Monday, Jul 23rd

Last update11:24:16 AM GMT

    Facebook Twitter 

Revue de presse

Windows en baisse, Office 2010, Kinect et Xbox sauvent Microsoft

  • PDF

maroc numeric cluster windows
Microsoft a présenté des résultats pour son troisième trimestre fiscal (clos le 31 mars) en croissance. Le chiffre d’affaires est en hausse de 13% avec 16,43 milliards de dollars et le bénéfice net s’élève à 5,23 milliards de dollars en progression de 31%. Si les résultats montrent une bonne santé générale, certaines activités ont accusé quelques faiblesses. C’est le cas de l’activité Windows et Windows Live qui a vu ses revenus baissés de 4% à 4,4 milliards de dollars contre 4,6 milliards de dollars.
La contraction de la vente de PC suite aux ventes de tablettes est l’explication avancée par l’éditeur de Redmond sur cette baisse de l’activité. Microsoft relativise néanmoins cette décroissance en mettant en avant les 350 millions de licences vendues sur Windows 7.

L’activité Business, qui comprend la suite bureautique Office, a généré 5,2 milliards de dollars contre 4,1 milliards de dollars un an auparavant soit une progression de 21%. Cette hausse est principalement liée par les fortes ventes de la suite bureautique Office et sa dernière version en particulier. Bonne nouvelle aussi du côté de la division « Server&Tool » qui affiche un chiffre d’affaires de 4,1 milliards de dollars en hausse de 11% sur un an.

« Nous avons réalisé un troisième trimestre financier solide, tiré par les performances exceptionnelles de Windows Server, des bases de données SQL, de SharePoint, d’Exchange, de Lync et de la progression de nos services Cloud computing», résume Kevin Turner, directeur des opérations chez Microsoft, lors de la présentation de ces résultats. « Office a connu un nouveau trimestre énormes, dépassant à nouveau les attentes. L’arrivée de Office 365 rendra nos solutions de productivité Cloud encore plus convaincantes. Nous continuons à voir une forte adoption de nos services de Cloud Computing parmi les entreprises du classement Fortune 500 ».
Source: Techno Mag

IBM prend Pi à un milliard de chiffres avec Blue Gene

  • PDF

maroc numeric cluster

Le supercalculateur d’IBM, Blue Gene a été conçu pour fonctionner en continu à 1petaFLOPS. IBM est fier d’annoncer que Blue Gene a trouvé le chiffre décimal milliardième en pi. Beaucoup ont pensé que ce calcul été impossible, et quelques ont estimé qu’il faudrait pour un seul processeur 1.500 années de calcul. Blue Gene d’IBM a été en mesure de résoudre pi au chiffre décimal milliardième en seulement quelques mois. La machine était en cours d’exécution de façon constante au Laboratoire Lawrence Berkeley National d’IBM en Australie.

Source:Techno Mag

Cinq bonnes raisons pour s’installer à TétouanShore

  • PDF

tetouan shore maroc numeric cluster

Lancé en juillet 2010, Tetouanshore est un projet d’envergure qui s’inscrit dans une stratégie nationale de développement de l’Offshoring.

La première tranche du projet sera finalisée dès le premier trimestre de 2012, ce sont donc 22000m² d’espaces bureaux et services d’aménagement qui seront exploités. Plus de 1500 emplois seront créés.

A terme, Tétouanshore occupera 20 ha d’espaces aménagés, dont 100000 m² de bureaux

Voici donc quelques bonnes raisons pour installer son activité à Tetouanshore.

Tetouan Shore maroc numeric cluster

Une fiscalité allégée

En effet, au Maroc, toutes les nouvelles entreprises installées dans les zones Offshore bénéficient d’une exonération totale de l’impôt sur les sociétés, après les cinq premières années le taux est de 17%. Le taux effectif d’IR est plafonné à 20%.

Pour les investisseurs européens, la gestion de leurs affaires au Maroc ne sera pas déroutante puisque la fiscalité, la comptabilité et le droit du travail sont fortement inspirés de l’Europe.

Des coûts réduits et une infrastructure de qualité.

Le retour sur investissement est sans doute la cible ultime de tout entrepreneur, et ce que l’offshoring permet, c’est une réduction directe des coûts de mains d’œuvre, et des loyers.

A ce niveau Tetouanshore propose des loyers à partir de 8 € HT/m² par mois.

De plus Tetouanshore propose une infrastructure répondant aux meilleurs standards de qualité

Des bâtiments reliés à un réseau électrique secouru par des groupes électrogènes.

Des espaces de bureaux modulables prêts à l’emploi : climatisation., faux plafond, luminaires …etc

Une Infrastructure résau en fibre redondé, accessible aux trois opérateurs nationaux proposant des coûts très attrayants.

Un emplacement stratégique

La région Tétouan-Tanger est aussi un atout au vu de sa proximité géographique avec l’Europe, mais pas seulement ; car Tanger sera prochainement reliée à Casablanca par la première ligne TGV de l’Afrique, la capital économique du Maroc sera alors à 1h30 de Tanger.

Cette proximité de l’Europe n’est pas uniquement géographique puisque la population de la région est largement francophone/hispanophone.

Une main d’œuvre Qualifiée

La stratégie du Maroc n’est pas seulement la construction de zones OffShore pour attirer les entrepreneurs, mais également de former les jeunes aux métiers ciblés : Télémarketing/Télévente, comptabilité, RH, informatique ...etc

La plupart des formations sont bilingues ou multilingues ;

Les écoles et instituts de formation publiques et privés sont nombreux dans la région Tanger-Tétouan.

Le bonus

Un climat agréable toute l’année ce qui fait de cette région un emplacement idéal pour investir et agréable pour y travailler.

Source:emaroc.info

Oracle et Bull s’associent pour la sécurité d’Oracle 11g

  • PDF

logo techno mag

Le module de sécurité TrustWay box est désormais intégré et compatible avec la solution Oracle Advanced Security pour Oracle 11g.

Les clients d’Oracle qui choisissent la TrustWay box pourront bénéficier de la gestion et le stockage centralisé des clés de chiffrement dans la carte de chiffrement de la TrustWay box certifiée Critères Communs EAL4+.

Cette certification garantit que la carte de chiffrement utilise les algorithmes RSA 4096 bits ou courbes elliptiques 256 bits. En utilisant Oracle Advanced Security et TrustWay box, les données sont chiffrées et déchiffrées dans la base de données Oracle, sans aucune altération des applications existantes, ni rupture de la continuité opérationnelle.

“L’intégration avec le module de sécurité TrustWay box permet à nos clients sensibles, gouvernements, opérateurs d’infrastructures critiques, entreprises, de profiter d’une gestion certifiée des clés de chiffrement », souligne Max Tu Ba, responsable de la ligne de produit TrustWay.

Bull précise un certain nombre de situations pour lesquelles les solutions TrustWay box et Oracle Database 11g seraient adaptées. Les entités gouvernementales par exemple, déploient le chiffrement et la gestion de clés dans le cadre des politiques internes de sécurité. La certification face aux Critères Communs de niveau EAL4+ est une condition pour ces implémentations.
Source: Techno Mag

Avaya lance d’innovantes solutions collaboratives en temps réel pour les entreprises au Maroc

  • PDF

Avaya maroc numeric cluster

Avaya, leader mondial des systèmes de communication d’entreprise, logiciels et services, a dévoilé à des entreprises au Maroc ses produits collaboratifs en temps réel de dernière technologie, comprenant la solution Avaya Flare ™, la première expérience utilisateur de nouvelle génération du marché qui offre des capacités de collaboration uniques par voie de vidéo, voix et données. Avaya Flare a été présenté lors d’un forum des TIC qui a rassemblé de hauts fonctionnaires et des cadres du privé ainsi que des spécialistes d’Avaya à travers la région d’Afrique du Nord.

L’expérience Avaya Flare, supportée par Avaya Aura ™, offre à l’utilisateur la première véritable architecture basée sur le Session Initiation Protocol (SIP). La nouvelle solution rend les appels vidéo et le « conferencing » aussi faciles que la réalisation d’appels téléphoniques grâce au recours à une même plate-forme pour les deux utilisations. Les entreprises intègrent la vidéo en temps réel dans leur infrastructure de base Avaya Aura pour un meilleur contrôle des coûts, de la qualité de service, de l’administration et de la gestion. Ajouter la fonctionnalité vidéo au réseau est aussi simple que l’ajout de terminaux prenant en charge la vidéo, étant donné qu’aucun réseau « overlay » n’est requis.

«Les innovations qu’apporte aujourd’hui Avaya à ce marché changent les règles du jeu, et permettront à nos clients au Maroc de transformer les conversations avec leurs propres clients», a déclaré Abou Nidal-Ltaif, vice-président – Marchés émergents, Avaya. «Nos partenaires ont fourni un excellent travail pour le développement de nos activités, et pour garantir la satisfaction des utilisateurs d’Avaya dans plusieurs secteurs. Avec les toutes dernières solutions collaboratives, nos clients seront en mesure de générer un impact stratégique qui aidera à stimuler leurs affaires en utilisant des applications collaboratives  et des communications en temps réel, ouvertes et basées sur les normes ».

Abou- Ltaif ajoute, « Avaya accroît agressivement notre pénétration du marché au Maroc en portant notre leadership mondial, dans les domaines des centres de contact, des solutions de communications unifiées et des réseaux de données, aux entreprises à travers le pays et la région d’Afrique du Nord. Nous lançons également des ressources supplémentaires pour satisfaire de nouvelles opportunités commerciales et pour élargir notre base de clientèle. Le forum d’aujourd’hui aidera nos clients à comprendre la vraie valeur de la collaboration en temps réel, pour leur permettre de s’attaquer à de nouvelles opportunités commerciales. Avaya est continuellement engagée vis-à-vis de ses partenaires au Maroc pour fournir aux entreprises des systèmes de communications, des logiciels et des services qui appuieront l’engagement de la nation pour la réalisation de la Vision 2030 ».

Mohammad Khallock, Directeur Régional d’Avaya pour l’Afrique du Nord, a déclaré lors de la conférence, « Avaya est l’un des principaux fournisseurs de service du gouvernement marocain, de l’éducation, de la santé, de l’hôtellerie, des services financiers, des télécommunications et des PME et PMI. Avaya dispose d’une grande présence à travers ses centres de contacts offshore au Maroc qui desservent environ 10.000 ports de centre de contact, appuyant l’Europe ».

S’exprimant lors du forum, Hatem Hariri, le Directeur général d’Avaya pour le Nord, l’Est et Afrique de l’Ouest, a déclaré: «la croissance continue du secteur des TIC par l’expansion du système de câble à fibre optique, les programmes d’expansion de centres de BPO, les programmes d’apprentissage E-school et la construction de villages numériques devrait stimuler l’utilisation de la vidéo et d’autres outils collaboratifs». Il a en outre déclaré que le Flare Avaya ™ Experience surmonte les obstacles tels que le coût d’équipement élevé, la nécessité d’une salle spéciale et le manque d’intégration grâce à l’intégration de toutes les composantes en une seule.

L’Avaya Desktop Video Device a été développé pour l’Avaya Flare Experience en tant que terminal collaboratif de bureau, rentable, prenant en charge la vidéo pour les bureaux de dirigeants ou de communicants performants. Il peut également être utilisé comme kiosque pour les clients. Il dispose d’un grand écran tactile HD de 11,6 pouces, accompagné d’une caméra HD 720-pixels et d’un son qualité HD soutenu par des doubles microphones intégrés. Il permettra une mobilité à l’échelle des campus via SIP et WiFi et offrira également une connectivité USB pour un clavier ou un combiné optionnels, l’accès 3G/4G ou une clé USB. Les prochaines versions prendront en charge l’accès à distance via des connexions VPN et un accès 4G.

Avec une gamme de solutions de réseautage de données, de commutation et de routage, de centres de données, de centres de contact et d’applications de communications unifiées, les solutions collaboratives d’Avaya permettent aux employés et aux services informatiques d’éliminer le temps consacré à gérer et à jongler entre les applications isolées, les réseaux et les répertoires, pour un coût bien moindre.

A propos d’Avaya
Avaya est leader mondial dans les systèmes de communications d’entreprise. La société fournit des communications unifiées, des centres de contact, des solutions de données et les services qui y sont liés, directement et à travers son réseau de partenaires, aux principales entreprises et organisations du monde entier. Les entreprises de toutes tailles font confiance à Avaya pour des communications à la pointe qui améliorent l’efficacité, la collaboration, le service à la clientèle et la compétitivité. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.avaya.com.

 

Les biens virtuels, un marché de 3 milliards de dollars

  • PDF

Le marché des biens virtuels

En 2009 , le marché des biens virtuels pesait trois milliards de dollars (2,1 milliards d’euros), selon une étude pour la Banque mondiale, parue jeudi 7 avril, intitulée “Cartographie de l’économie virtuelle “.

Le champ de l’étude est vaste, allant dressant de la modération des contenus Web, à la catégorisation des produits de commerce électronique… Mais une grande partie du texte de la Banque mondiale est aussi concentrée sur les applications commerciales des produits virtuels dans les jeux en ligne, connu sous le non de “gold farming”. Dans les jeux vidéo massivement multijoueurs (MMO), de plus en plus d’entreprises prospèrent du commerce des objets virtuels, revendus en échange d’argent bien réel.

Lire la suite...

2 milliards de dollars d'achats sur mobile seront réalisés sur Paypal en 2011

  • PDF

Le mobile pèse moins de 1% de l'activité de la solution de paiement mais affiche une croissance de 167%.

Lire la suite...

Le « cloud computing » révolutionne l'informatique

  • PDF

En louant les serveurs des géants de l'Internet, les entreprises clientes vont réaliser d'importantes économies.

Le nuage informatique masque-t-il un tsunami ? Depuis des mois, les poids lourds des nouvelles technologies martèlent que l'avenir réside dans le cloud computing, littéralement l'informatique dans le nuage.

Amazon et Google, nés sur Internet - symbolisé par un nuage - sont les pionniers de ce mouvement qui est en train de révolutionner le monde informatique. Leur idée ? Louer aux entreprises leur gigantesque infrastructure et leurs services, via le Web, grâce à leurs immenses data centers, ces « fermes » qui peuvent abriter jusqu'à 100 000 serveurs.Il est vrai que ces deux entreprises mondiales ont investi des milliards de dollars dans ces gigantesques et coûteux outils de calcul et de stockage. L'un pour son activité de vente en ligne, l'autre pour son moteur de recherche dont les algorithmes sont gourmands en puissance de calculs et, donc en serveurs.Au printemps 2006, Amazon a lancé cette activité de location baptisée Amazon Web Services.

Lire la suite...

Sécurité informatique : Des experts coréens au Maroc

  • PDF

«Un groupe d'experts coréens au Maroc du 14 au 23 mars pour la finalisation  du projet de centre marocain  d'alerte et de gestion des incidents informatiques».   

Un groupe d'experts coréens de LG-CNS spécialisés dans le domaine de la sécurité informatique est attendu du 14 au 23 mars au Maroc pour assurer le démarrage des travaux du projet du Centre marocain d'alerte et de gestion des incidents informatiques (ma-CERT). 

Ce projet permettra la construction d'un système de traitement des incidents de sécurité informatique dans le réseau administratif des systèmes d'information des organismes publics marocains, indique vendredi un communiqué de l'ambassade de la République de Corée au Maroc.

S'inscrivant dans le cadre du plan «Maroc Numeric 2013 «, le projet ma-CERT sera réalisé d  ans le cadre d'un partenariat entre le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, et l'Agence coréenne de coopération internationale (Koica) qui y contribue avec un montant de 3,4 millions de dollars américains.

Lire la suite...

Stratégie Maroc Innovation : Le gouvernement dresse un premier bilan

  • PDF

Un an après avoir lancé «Maroc Innovation», le gouvernement vient de présenter à Skhirat l'état d'avancement de cette nouvelle stratégie. 

L'analyse de ses quatre axes constitutifs (la gouvernance, l'infrastructure, le financement et la mobilisation des talents) montre que beaucoup reste à faire. Mais une chose est sûre, le gouvernement semble déterminé à faire de la technologie innovante un des principaux facteurs de compétitivité de l'économie nationale.
Ainsi, s'agissant de la gouvernance, force est de constater que le progrès est à peine perceptible. Les résultats des travaux de la « Task Force » qui a été constituée pour étudier le cadre légal et réglementaire, dresser l'inventaire des lacunes et formuler des propositions de solutions, se font toujours attendre. Parallèlement, le ministère de tutelle s'est fait accompagné par le cabinet Deloitte pour la réalisation de l'étude du cadre réglementaire de l'innovation. Cette étude a pour objectifs de conduire une analyse des textes réglementaires et des référentiels internationaux en matière d'innovation et la proposition de nouveaux ajustements.

Lire la suite...

Newsletter

Sondage

Comment trouvez vous le contenu du site ?




Résultats
Vous êtes ici Communication Revue Tech