Tuesday, May 22nd

Last update12:50:05 PM GMT

    Facebook Twitter 

Les événements

MOBILE MONDAY MAROC 2014, Part 1: PARLONS “GAMIFICATION”

  • PDF

 

L’édition du Mobile Monday Maroc 2014 dédiée à la « Gamification » a été organisée lundi 16 juin au Technopark Casablanca, par le comité Maroc Numeric Cluster, grâce au soutien d’Inwi et en partenariat avec The Nexties et le Technopark.

 

Maroc Numeric Cluster a organisé le premier Mobile Monday Maroc de l’année 2014 le lundi 16 juin au Technopark Casablanca. Un événement auquel ont été conviés journalistes, développeurs d’applications mobiles, conférenciers, entrepreneurs, représentants des opérateurs télécoms, ainsi que de nombreux autres participants triés sur le volet.

 

PARLONS “GAMIFICATION”

 

La Gamification, ou ludification pour les francophones puristes, est le transfert de certains mécanismes du jeu (et des jeux vidéo par extension) vers d’autres domaines moins ludiques comme le web et les réseaux sociaux, ou vers des milieux aussi sérieux que celui de l’enseignement, de la formation ou du travail. L’objectif premier est de générer un engagement supérieur chez les utilisateurs et de leur offrir une meilleure expérience-utilisateur. Beaucoup d’internautes sont familiers avec le système de badges décrochés sur Foursquare et sur la plateforme d’e-learning Khan Academy ; ce sont là deux exemples concrets de l’utilisation des mécanismes du jeu afin d’accélérer la courbe d’adoption et d’apprentissage.

 

CONFERENCE ANIMEE PAR ANAS EL FILALI

 

Anas est un entrepreneur qui déclare à chacune de ses interventions sur le serious gaming que le Maroc a le potentiel de devenir un hub régional. "Les domaines qui ont d’avantage d’avenir sont ceux où la créativité est sollicitée, comme la création de contenus ou le développement de jeux vidéo sociaux", selon Anas El Filali

Il s'est ainsi associé au studio Ezelia pour regrouper une dream team de jeunes créatifs (développeurs et designers) qui travaillent actuellement sur un RPG hautement personnalisable basée sur un noyau en HTML5.

 

PRÉSENTATION D’APPLICATIONS ET DE JEUX

 

En plus de la conférence, du débat et du networking, le MoMo a été l’occasion pour quelques porteurs de projets de présenter au parterre de connaisseurs ayant fait le déplacement des applications de réalité augmenté, l’application citoyenne eMadinati et les jeux Carta Beldia, Trombia et 9telni Telj.

 

 

Carta Beldia

Carta Beldia est un jeu de cartes marocaines traditionnelles (cartes espagnoles plus précisément ou baraja) qui offre la possibilité de jouer à des jeux aussi emblématiques que Jebben GuerraâRonda et Kdoub.

 

Trombia

Trombia est l’un des deux jeux à avoir remporté aux Inwi Days le prix de la meilleure application, avec la bonne publicité qui va avec, en attendant très prochainement une sortie officielle sur mobile, prévue pour ce Ramadan.

 

9telni Telj

9talni Telj est un jeu parodique (et sympathique) disponible en versions web (HTML5) et mobile (compatible iOSet Android) qui reprend le personnage d’une vidéo qui avait buzzé sur les réseaux sociaux au Maroc en 2012.


eMadinati

L’application eMadinati de l'Apebi (fédération marocaine des technologies de l'information, des télécommunications et de l'offshoring) est une solution qui permet aux citoyens de rapporter des incidents aux pouvoirs publics en utilisant la prise de photos et la géolocalisation du lieu de ces derniers. eMadinati a été nommée coup de coeur à l’issue de cette édition du MoMo.

 

ActiveMe

La startup belge ActiveMe a fait le tour des solutions de réalité augmentée qu’elle développe et produit. Celles-ci rendent possibles l’incrustation d’objets virtuels et interactifs à des séquences d’images en temps réel.

 

SMFLaser

En plus des projets présentés lors de l’évènement, cette édition du Mobile Monday a été l’occasion pour l’entreprise SMFLaser de lancer un appel à projet aux développeurs présents. SMFLaser qui est spécialisée dans la découpe laser, cherche à mettre en place une application mobile qui les aiderait à démarcher des clients de façon intelligente et efficace.

 

MNC présente la charte d’éthique des professionnels des SI au CIC 2014

  • PDF

 

 

Le secteur TIC  marocain devrait adopter  prochainement une charte déontologique des professionnels opérant  dans les systèmes d'information.  Le texte initié au départ par Maroc Numeric Cluster (MNC) a obtenu la contribution des acteurs majeurs du secteur (Entreprises, Associations, Universitaires et Fédérations), notamment  l’APEBI (Fédération Marocaine des Technologies de l'Information, des Télécommunications et de l'Offshoring) et l’AUSIM (Association des Utilisateurs des Systèmes d'Information au Maroc).

Cette initiative témoigne de la volonté des professionnels marocains opérant dans les métiers des systèmes d’information d’affirmer leurs valeurs communes. Il s’agit pour les prestataires de promouvoir un cadre de travail harmonieux qui valorise le respect, la qualité, le professionnalisme et la loyauté.

Le nouveau cadre déontologique des professionnels des systèmes d’information se compose de 20 règles articulées autour de quatre principes clés :

§ Protéger la société, les biens communs et l’infrastructure ;

§ Agir de manière honorable, honnête, juste, responsable et conformément aux lois ;

§ Fournir un service de qualité et professionnel ;

§ Contribuer à la valorisation de la profession.

L’ensemble des professionnels des systèmes d’informations sera appelé dans les prochains jours à adhérer à la charte d’éthique. Celle-ci sera présentée par Maroc Numeric Cluster au Colloque International de Cybercriminalité qui se tient à Kenitra le 24 et 25 juin 2014. Ce colloque sera également l’occasion pour MNC et le CMRPI (Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d'Innovation) de sceller leur collaboration à travers la signature d’une convention de partenariat.

ClusMED "Reinforcement of ICT Regulations for tackling societal challenges"

  • PDF

Maroc Numeric Cluster reçoit le 12 & 13 Juin au Technopark de Casablanca une délégation de 11 partenaires représentant différents pays de l’Europe et de la Méditerranée dans le cadre du projet ClusMED.

Cela s’inscrit dans le cadre de la mise en place d'un dialogue permanent entre les pays européens et méditerranéens sur les questions de réglementation dans le secteur des TIC, comme l'un des facteurs clés du développement durable.

En effet, le projet ClusMED issu du programme européen FP7 a été lancé en Janvier 2014 pour une durée de deux ans.  Il vise à mettre en œuvre la recherche coopérative dans le secteur des TIC à travers l'identification, l'analyse et le benchmarking des réglementations nationales des TIC, en focalisant sur cinq pays méditerranéens: Liban, Egypte, Tunisie, Algérie et Maroc.

Lors des workshops de Casablanca, il sera procédé à une évaluation et comparaison des cadres réglementaires en matière de TIC; dans le but d'identifier et de partager les meilleures pratiques. Les réglementations des pays méditerranéens seront comparées entre elles mais aussi aux normes réglementaires de l'UE ainsi qu’à d’autres expériences.

Ce type d’action réunissant différents acteurs permettra d’identifier les obstacles empêchant une meilleure exploitation des TIC pour relever les défis sociétaux. Il contribue à la coopération renforcée entre l'UE et les pays de la méditerranée et met l'accent sur le rôle de la réglementation en tant que facilitateur du développement dans le secteur des TIC.

Tous les résultats du projet seront rendus publics sur : www.clusmed.eu


MNC participe à Istanbul à la conférence sur les catalyseurs de l’innovation

  • PDF

Cette conférence organisée par World Bank a vu la participation de nombre d’acteurs et d’institutions de la région MENA pour échanger sur leur stratégies d’innovation. La Turquie pays hôte a notamment partagé ses “best-practices” en la matière consistant à consolider les acquis R&D pour bâtir un véritable écosystème.

Tous les pays participants : Liban, Jordanie, Maroc, Turquie, Koweit, Iraq … s’accordent sur cet objectif de création d’un “Ecosystème efficace” pour soutenir leur politique d’innovation. Cependant, les ateliers de travail ont révélé que cette tâche demande un réel savoir-faire pour capitaliser sur l’existant et utiliser au mieux les atouts propres à chaque pays.

On retiendra de cet évènement de la banque mondiale que l’innovation devient un facteur clé pour la compétitivité quand les nations réussissent à attirer les talents et favoriser l’esprit d’entreprenariat. Il s’agit avant tout d’un état d’esprit, une culture fortement liée au capital humain.

Mais attention l’innovation ne se décrète pas … ça se structure ! Chaque pays doit mobiliser ses capacités pour déveloper l’ensemble des pré-requis comme l’Education, la R&D publique et privée, l’accès facilité au financement, un secteur privé dynamique ainsi qu’une politique publique agile et efficace.

Newsletter

Sondage

Comment trouvez vous le contenu du site ?




Résultats
Vous êtes ici Communication Evénements