Monday, Sep 24th

Last update11:24:16 AM GMT

    Facebook Twitter 

Contrat-programme Les meilleurs clusters industriels et technologiques endossés par l'Etat

  • PDF

Le fameux projet des clusters dans les grandes métropoles du pays s'est concrétisé hier au ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies à travers une cérémonie de signature de quatre contrats-programmes. Lesdits cluster, qui sont par définition des lieux présentant une concentration au-dessus de la moyenne de sociétés industrielles, d'organisme de recherche et d'enseignement supérieur, ont été désignés dans le sillage de la stratégie “Maroc Numeric 2013” lancé en février de cette année.

“L'idée est de cibler des projets compatibles et de fixer ces acteurs à travailler dans un même espace virtuel pour créer une synergie au service de l'innovation.”

AHMED REDA CHAMI, MINISTRE DE L'INDUSTRIE, DU COMMERCE, ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Le ministre de tutelle a désigné quatre grands projets sur cinq candidats, à savoir le Cluster TIC, baptisé “Maroc Numeric Cluster”. Un second spécialisé dans la microélectronique qui portera le nom de “Morroco Microelectronics Cluster”. Le suivant se penchera sur l'électronique, la métatronique et la mécanique du Maroc, dénommé “CE3M”. Et le dernier, “Cluster Océanpôle Tan Tan” sera réservé à la valorisation des produits de la mer. “Un fonds de 62 millions DH d'appui à ces projets a été prévu pour la période 2011-2013, qui bénéficieront également de l'accompagnement technique des Clusters dans les différentes phases de leur développement”, explique le ministre.

Perspectives

Les quatre projets sélectionnés bénéficieront de 17 millions DH à prélever sur ladite enveloppe. Dans cette optique, le ministère envisage la création, la simulation et l’accompagnement de 15 clusters industriels et technologiques ainsi que l’émergence de 100 projets collaboratifs innovants à l’horizon 2013.

L’Etat se propose dans sa lancée de produire, d’ici à 2014, 1000 brevets marocains et 200 start-ups en 2014.

En contrepartie des contrats-programmes, les clusters se sont engagés à signer avec le ministre une déclaration sur honneur de produire en trois ans au moins 81 projets de recherche et développement (R&D), ainsi que 28 brevets, en vu de créer 24 start-ups et 266 emplois dans le secteur R&D.

Un deuxième appel à projets est prévu en novembre prochain pour labelliser six autres clusters dans les secteurs industriels et technologiques pour 2012.

Source: Aufait

Newsletter

Sondage

Comment trouvez vous le contenu du site ?




Résultats
Vous êtes ici Communication Revue Tech Contrat-programme Les meilleurs clusters industriels et technologiques endossés par l'Etat